Pilates

 

IMG_0081

La méthode Pilates

C’est une gymnastique douce du corps composée d’exercices posturaux et en mouvements. Travail de gainage du corps principalement axé sur son centre, l’équilibre recherché est d’apporter de la tonicité aux muscles faibles et du relâchement aux muscles tendus.

Les principes de la méthode Pilates

La méthode de Joseph Pilates est basée sur l’étude de toute une vie des principes sous-jacent et dirigeant les lois de la nature.

Joseph Pilates croyait que nos habitudes quotidiennes en terme de posture sont principalement responsables de notre alignement corporel et qu’à travers notre propre éducation il est possible de remplacer les mauvaises habitudes par des meilleures.

Pour concevoir cette méthode, Joseph Pilates a considéré différents mouvements issus eux-mêmes de plusieurs méthodes, inspiré en la matière des philosophies chinoise, indienne, grecque et romaine. Le dénominateur commun étant « pas trop excessif, pas trop peu ».

L’intention est de définir le point qui correspond à l’interruption de l’équilibre corporel. Avec ce travail il est donc possible de mettre en place des exercices pour y remédier.

Joseph Pilates pensait que la scoliose et les courbes de la colonne vertébrale ou tout autre perturbation dans le développement naturel du corps est causé par un encouragement souvent affectif des enfants à se tenir debout pour marcher avant que leurs membres soient assez fort pour les supporter ou que leur capacité mental aient le contrôle nécessaire pour équilibrer leurs mouvements.

L’auteur de cette méthode croyait aussi que la flexibilité de la colonne vertébrale est le juste chemin pour déterminer notre âge réel, et que heureusement la colonne vertébrale se prête facilement à être corrigée.

Les seuls dispositions à la méthode Pilates sont d’être toujours fidèle et sans détournement au suivi des instructions qui accompagnent les exercices et toujours garder à l’esprit une entière concentration sur l’objectif des exercices réalisés.

Qui était Joseph Pilates ?

jpilatesJoseph Pilates est né en 1880 d’un père d’origine grecque et d’une mère allemande, naturopathe. Il grandit dans un village non loin de Duesseldorf en Allemagne.

Sa santé est fragile, il souffre d’asthme, de rachitisme, c’est un enfant chétif. Très tôt, il se passionne pour l’anatomie. Il consacre beaucoup de temps à observer les animaux, leur façon de se mouvoir, leur souplesse. Il s’entraîne également pour améliorer sa condition physique et emprunte aux soldats grecs et romains les bases de leur entraînement. Il pratique également, le yoga, le zen. Sa persévérance et son acharnement viennent à bout de ses faiblesses. Il pratique assidûment la boxe et la gymnastique, ainsi que la plongée et le ski.

Interné dans un camp de détention durant la guerre 1914/1918, il continua à développer sa propre méthode pour conserver une bonne condition physique. Cette pratique lui a permis, ainsi qu’à ses codétenus, de se maintenir en forme et de résister à l’épidémie meurtrière de la grippe en 1918. Les lits et différents meubles qu’il utilisait devinrent les prototypes du matériel que l’on trouve désormais dans les studios de Pilates.

A la fin de la guerre, Joseph Pilates revient dans son pays natal. Ses travaux sont connus, et appréciés, il entraîne la police militaire de Hambourg. En 1926, le Kaiser lui demande de devenir le préparateur physique de la nouvelle armée, mais il décide alors d’immigrer aux Etats-Unis, étant en désaccord avec la politique de son pays.

Il émigre à New York et en 1925 ouvre son Studio sur la 5e Avenue. Avec l’aide de sa femme, il dédia sa vie à la «Contrologie» et s’occupa exclusivement de la reprogrammation posturale des danseurs professionnels. La kinésithérapie n’existait pas encore officiellement. Il faudra attendre le 20 avril 1946 pour la création d’un diplôme d’État de masseur-kinésithérapeute. La réputation de cette méthode n’est plus a faire et tous les danseurs blessés qui le peuvent vont se faire soigner chez Joseph Pilates.
Joseph Pilates nous quitte en 1967, il ne déposera pas sa méthode et l’offrira à tous. L’importance pour lui c’était l’universalité et l’humain. Sa méthode lui survivra, sa femme continuera le développement de cet héritage jusqu’en 1977. La grande héritière sera Romana Kryzanowska qui reprendra la direction du studio et poursuivra les pas de Joseph sans y apporter de modifications notoires.

La vision moderne de Moira Merrithew, la méthode STOTT PILATES

Il faudra attendre Stott Moira, artiste danseuse interprète, qui suite à une blessure fera sa rééducation avec la Contrologie. Séduite par cette méthode, elle décida de l’approfondir et de lui insuffler un nouveau souffle. Elle s’entourera à partir de 1988 d’ostéopathes, de physiothérapeutes, de médecins du sport, de neurologues pour y intégrer les dernières découvertes scientifiques et médicales dans les domaines des muscles posturaux, des transmissions neuromusculaires, des résultats en termes de contractions concentriques et excentriques et de la respiration.
Si la radiographie, ou plus précisément l’existence des rayons X, a été découverte à la fin du XIXe siècle par le physicien allemand Wilhelm Röntgen (1845-1923).
Ces expériences lui permirent de mettre au point un nouveau type de rayonnement méconnu jusqu’alors. À défaut de trouver une dénomination adéquate, Wilhelm Röntgen décida de les baptiser «Rayons X» (en référence à la lettre notant l’inconnue en mathématiques).
Le 22 décembre 1895, ce physicien réalisa la toute première radiographie de l’histoire, celle de la main de son épouse, Berta Röntgen. Ce cliché nécessita un temps d’exposition de 20 minutes.
Cette technique trouva très rapidement des applications médicales puisque les premiers services d’imagerie médicale ouvrirent au début de l’année 1896.
Grâce à cette découverte, Röntgen reçut le premier Prix Nobel de Physique en 1901.
Mais il faudra attendre les années 1970, pour que la méthode se banalise et que les rayons X commencent à être utilisés pour effectuer des scanners avec un traitement informatique des images. Le scanner à rayons X développé par Hounsfield était alors le meilleur outil de diagnostic médical.
Si Joseph Pilates a passé sa vie à effacer les courbures naturelles et prônait une colonne vertébrale sans courbures comme chez les bébés. Il était persuadé que « Chez le nouveau-né, le dos est plat parce que la colonne est droite. Bien sûr, nous savons tous que ceci est exactement comme prévu par la nature et tout le long de la vie » … « Lorsque la colonne courbe le corps et sort de son alignement, il crée un déséquilibre »… « le dos devrait être plat comme si la colonne était restée aussi droite qu’une ligne de plomb. Par conséquent, lors des exercices allongés sur le dos il faut absolument le garder pressé fort contre le tapis. »
S’il avait eu le temps de se pencher sur les travaux d’imagerie médicale, il aurait certainement changé d’avis.
Moira Merrithew, elle tiendra compte de cela et appliquera à chacun des exercices le respect des courbures naturelles de la colonne avec la convexité antérieure de la colonne cervicale et lombaire et la convexité postérieure de la colonne thoracique.
Dans les années 60 et 70, le docteur Robert Mackenzie a de bons résultats avec l’extension de la colonne pour alléger les impacts sur les disques intervertébraux. Les recherches dans les années 80 et 90 ont montré l’importance de restaurer et de stabiliser la colonne vertébrale dans une position aussi neutre que possible afin d’optimiser l’engagement des muscles profonds.
Par ailleurs, si la neuro-anatomie existe depuis l’antiquité, il faudra attendre le XIX pour la découverte des marteaux à réflexes et visualiser les cellules du système nerveux pour voir le développement de la méthode anatomoclinique par Charcot. Il en est de même pour les sciences cognitives le qui se développera au XXe et le XXIe siècle.
Moira Merrithew dans l’élaboration de sa méthode, gardera les très grandes lignes de la Controlgie et y apportera toutes les modifications nécessaires respectant l’anatomie humaine et les sciences modernes.

LE MATERIEL UTILISE POUR LES COURS PILATES DE L’ATELIER

materiel_coaching-salle

GYM BALL, PILATES CIRCLES, FOAM ROLLER, TAPIS…